Liste matériel 2015

Liste en cours d’établissement. Beaucoup de changements sont à prévoir !

Sac à dos et bivouac
Sac à dos KS 27 Z 300g
Pochette ceinture Pour APN, cadeau de florencia 12g
Pochette ceinture 50g
Sac étanche 40g
Sursac Cumulus Shield bivy 240g
Polycree 2m×1m 49g
Matelas Therm-a-Rest NeoAir Regular 350g
SDC/quilt Quilt Cumulus 350 500g
Ziplocks 3 15g
Sous-total 1556g
 
Vétements
Rain Cut D4 180g
Doudoune Cumulus Incredilite 360g
Collant ski Wed’ze 120g
Chaussettes laines ?
Gants Soie ?
Polaire D4 forclaz 50 286g (*)
Sous-total 946g + ?
 
Cuisine et eau
Bouteille 1.5l 37g
Boite plastique Pour manger ?
Couteau Spyder 16g
Cuillère 10g
Sous-total 63g
 
Hygiène
Brosse à dent + dentifrice 15g
PQ 20g
Pharmacie Antibio/anti-infla/tire-tique/pansements 50g
Boules Quies 2g
Sous-total 87g
 
Divers
Frontale 65g
Papiers, CB, sous 5g
Téléphone 120g
Liseuse 180g
Appareil photo Sony RX 100 270g
Batteries APN + tel 50g
Sous-total 440g
 
Sur moi
TS ML ?g
Short ?g
Chaussettes ?g
Lunettes ?g
Chaussures ?g
Bâtons ?g
 
Total sac 3092g + ?
Total hors sac ?g
Total ?g

Sac à dos KS 27 Z : J’ai eu un certain nombre de sac (c’est le 4ème en 4 ans), aucun d’eux ne m’ayant réellement convaincu. J’attends donc de voir à l’usage ce que ça donnera. Certes, 300g pour 27l, ce n’est pas le plus léger, mais j’espère qu’il sera confortable, qu’il tiendra bien au dos (j’ai tendance à courir) et qu’il sera solide (j’aime les passages engagés où ça frotte un peu). C’est le sac le plus petit que j’ai eu, donc ça me force à vraiment faire attention pour le volume. J’espère que ça ne sera pas problématique pour mes randos en itinérance (j’aimerais avoir une petite semaine d’autonomie).

Pochette ceinture : Lourde ! C’est la pochette d’origine avec l’APN, dans laquelle je ne peux pas mettre grand chose de plus que ledit APN. J’envisage donc de la remplacer par une pochette plus légère et plus pratique, dans lauquelle je pourrais mettre quelques trucs en plus de l’APN (de quoi grignoter, mes cartes A4 pliées, etc.). Si en plus elle était étanche, ce serait parfait.

Sac poubelle Pour apporter une sécurité en plus en cas de pluie. Bien entendu, je ne le prend pas pour les randos courtes (2 ou 3 jours) où je suis confiant pour la météo.

Sac étanche : Je ne me souviens plus de la référence exacte. C’est un 13l, donc il est un peu grand vu que je n’y met que mon sdc et ma doudoune (~2l chacun).

Tarp MLD Patrol (anciennement X-Tarp) : La grande inconnue, c’est l’habitabilité de cet abri sur plusieurs jours, surtout en cas de mauvais temps prolongé. Sinon, j’apprécie son poids (très) contenu (moins de 200g haubans compris), même s’il est relativement volumineux (là, il est moins efficace que le silnylon).

Sardines :Pour le moment, j’ai un ensemble hétéroclite de sardines qui provient de tentes datant de la jeunesse de mes parents. Elles sont rondes, certaines très fines (mais lourdes, je pense que c’est de l’acier), et du coup ont tendance à tourner. J’envisage de les changer.

Matelas ther-a-rest NeoAir R (anciennement Prolite XS) : Pas encore utilisé. Le Prolite ne me convenait pas : je dors sur le côté, et j’avais rapidement mal à la hanche, du coup je dormais mal. Le NeoAir est un peu plus lourd, mais plus confortable et finalement légèrement moins volumineux une fois replié.

Sac de couchage Cumulus X-lite 250g avec zip (anciennement Ansabère 500) : (Je n’ai pas encore reçu le X-lite). Après plusieurs années de bons et loyaux services, je laisse de côté mon Ansabère. Il était suffisament chaud pour que je dorme sans doudoune, ce qui représente du gâchis. J’espère que la combinaison X-lite + doudoune (+ mes deux t-shirts) se montrera à la hauteur, notamment pour les nuits autour de 0/-2°. J’ai pris le zip car pour moi le poids en plus est contrebalancé par la polyvalence apportée (combien de fois ai-je maudit la fermeture trop courte de l’Ansabère alors que je crevais de chaud dedans mais avais trop froid dehors ?)

Boules Quiès : Ayant le sommeil léger, je ne peux pas faire sans. C’est vrai que parfois je regrette de les mettre, pour des raisons de sécurité.

Rain Cut D4 : L’une de mes plus grosses interrogation : mon équipement de pluie (qui se résume à la Rain Cut…) est-il suffisant, notamment sur du « long-cours » en montagne ? Sinon, par quoi le remplacer ? Les trucs beaucoup plus chers me donnent l’impression de ne pas être fiable non plus. Du coup, j’avais tendance à me dire qu’avec un abri trouvable toutes les demi-journées (cabanes, refuges, etc.) ou mon tarp, je pouvais m’arrêter si vraiment il pleuvait trop, plutôt que de dépenser une fortune dans un truc qui me tiendrait au sec seulement 15 minutes de plus. Qu’en pensez-vous ?
Et question subsidiaire : je ne suis pas ultra-convaincu par la jupe de pluie, mais j’ai l’impression que tous ceux qui ont essayé ont aimé, donc je pense m’y mettre. Puis-je utiliser mon polycree (coincé dans le short) pour ça ?

Doudoune Cumulus Incredilite : J’aime ma doudoune ! Quel bonheur de la mettre, le soir au bivouac, alors que je commençais à avoir froid. Bref, un élément dont je me passerais difficilement, surtout maintenant qu’il est pleinement intégré dans mon système de couchage. Un regret cependant : à refaire, je prendrais une doudoune sans capuche, avec un bonnet à part. Ainsi, j’aurais de quoi me protéger la tête pour la nuit sans devoir mettre la doudoune s’il ne fait pas trop froid.

Collant ski Wed’ze : Il est assez chaud, et je m’en suis déjà servi en journée alors qu’il faisait froid (notamment lors de ma traversée du mont Lozère sous la neige). Mais il est lourd, donc je pense à le remplacer. J’ai vu que certains utilisaient des bas en nylon (~20g) pour dormir, ça me semble être une piste même si j’ai peur que ça ne soit plus assez chaud. Vous en pensez quoi ?

TS ML Helly Hansen : Probablement pas le plus léger, pas le plus chaud, pas le moins odorant (encore que ça, ça va). Mais c’est ce que j’ai, et je n’ai jamais rien vu (d’abordable) qui me donnait vraiment envie de le remplacer. Et il sèche vite.

Poche à eau : J’hésite entre une poche à eau, et deux petites bouteilles avec un système à la FLF (ou équivalent) complété par une bouteille dans le sac.

Popote titane : 400ml, c’est vraiment le minimum pour moi. Ce serait une 500, ça ne me dérangerait pas. Bien entendu, je ne la prend que si je prends le réchaud (voir juste en dessous).

Réchaud DIY : Un superbe et magnifique réchaud bricolé par moi-même (d’où l’objectivité). Il marche vraiment pas mal (20g d’alcool suffisent pour faire cuire un paquet de nouilles chinoises). Pour les randos longues, j’hésite encore entre manger chaud ou froid (avec parfois un arrêt en refuge pour varier un peu les plaisirs).

Couteau Opinel n°8 : Pendant longtemps, le couteau était pour moi un élément incontournable. Mon point de vue à changer, mais j’emmène toujours mon Opinel (et je m’en sers, notamment pour couper le chorizo/saucisson), même si je pourrais probablement faire sans. J’hésite donc entre un n°6 et pas de couteau du tout (mais dans ce cas, comment je fais si mon bras est coincé sous un rocher ?! :p )

Cuillère : A acheter. J’hésite entre une en titane, et une toute simple en plastique de chez D4.

Savon : Je ne suis pas encore sûr pour le poids. Ce sera sûrement un morceau de savon de Marseille.

Pharmacie : Je ne sais absolument pas quoi prendre. Désinfectant, pansements, quelques médocs (smecta, anti-douleur)… Jusque là, je partais à la one again, avec trois pauvres pansements en fond de sac.

Frontale Byte : J’ai hésité à partir sans frontale, avec juste une petite loupiotte (type porte-clef) pour le bivouac. Mais je détesterai rater un lever de soleil depuis un sommet parce que je n’ai pas de lampe pour y monter, donc je prend la Byte.

Lunettes + étui : Pour gagner du poids, faudrait probablement que je passe aux lentilles.

Téléphone : Pour contacter et rassurer régulièrement la famille. Le smartphone me permet d’avoir un GPS de sécurité et un accès internet au cas où (je ne compte plus le nombre de fois où je me suis servi de ces deux derniers trucs).

Liseuse : Lourde ! Mais résistante à l’eau et à la poussière, bonne autonomie (1500+ pages lus), et éclairage intégré. Je ne me vois pas partir sans : lire le soir au bivouac, avant de me coucher, et un élément important à une rando réussi. Et sans ça, qu’est-ce que je ferais ? :p J’ai malheureusement cassé mon modèle précédent (hors rando), donc j’envisage de lui fabriquer une petite protection, mais je ne sais pas comment faire, surtout si je veux contenir le poids et le volume.

Appareil photo : Lourd aussi ! Mais j’aime ramener des photos potables, même si elles sont loin d’être fantastiques.

TS MC : T-shirt running premier prix D4. Il commence à avoir une odeur qui ne part pas même au lavage, mais ça fait 4 ans que je l’utilise en rando et en course à pied. Mais en rando, je commence à puer de plus en plus vite, donc j’envisage de le remplacer (pour un modèle équivalent).

Short : Pareil, short running premier prix, avec slip intégré (bien plus pratique qu’un boxer). Il a déjà bien vécu (il a été reprisé deux fois sur les fesses, à cause de rochers qui ne voulaient pas me laisser passer), mais je l’aime bien.

Casquettes : Qu’il fasse soleil ou pluie, je ne peux pas ne pas avoir de visière (elle empêche la pluie de tremper mes verres de lunettes et donc de m’aveugler).

Une réflexion au sujet de « Liste matériel 2015 »

  1. Bonjour,
    Assidu du site RL j’ai cliqué sur ton blog. J’ai lu ton récit Mercantour et vallée des Merveilles, incroyable ta dernière journée … et la dernière descente 1300m en 1H!!
    Perso je suis partagé en la rando contemplative et la rando sport.
    Tu te posais cette question »J’espère que la combinaison X-lite + doudoune (+ mes deux t-shirts) se montrera à la hauteur, notamment pour les nuits autour de 0/-2° » As tu un retour d’expérience ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *